La dette publique c’est mal, mais malheureusement pas tout. Petit rappel.

20120919 Mckinsey Economist total debt COLLECTOR

Il faut également prendre en compte la dette des ménages, la dette des entreprises et des établissements financiers pour obtenir l’ensemble des engagements des États. Surtout depuis que l’on sait que les dettes privées ne sont pas annulées (car l’argent des uns, via leur banque et la Bourse, repose sur les promesses des autres) mais transférées aux États.

En septembre 2012, via l’institut McKinsey, la dette totale des dix pays les plus riches de la planète, de l’Espagne et du Canada est très élevée, mais moins pour les BRIC. La Russie -forte de ses matières premières et d’un défaut sur sa dette relativement récent– est la moins endettée. Le Japon, premier grand pays qui fera défaut sur sa dette (vulgairement et improprement « faillite ») est endetté à plus de 500% de son PIB ! Créer de l’argent public depuis plusieurs années le maintient artificiellement à flot mais le vieillissement de la population le rattrape.

Les Britanniques donneurs de leçon (dont l’hebdomadaire The Economist, qui publie ces chiffres) sont évidemment exemplaires, avec un secteur financier extrêmement endetté, reposant sur des promesses de remboursement empilées, transformées en titres et revendus partout dans le monde. Les autorités ont tout misé sur la « planche à billets », avec l’équivalent de 15% du PIB britannique créé depuis 2009 pour sauver la City ! Le retour de bâton en terme de hausse des prix à la consommation risque d’être très douloureux dans un pays qui n’a plus le privilège d’avoir la monnaie étalon et donc de faire financer leurs dettes par les autres, au contraire des américains.

L’Espagne et la France sont surtout affaiblies par leur énorme bulle immobilière, la française éclatant depuis seulement quelques mois après avoir été soutenue par les aides de l’Etat et le rationnement de l’offre de logements, là où l’espagnole reposait sur la dette des ménages. Cette dette des ménages est aussi élevée dans les pays anglo-saxons et la Corée du sud.

Dette publique
Dette publique
Dette des ménages
Dette des ménages
Dette des entreprises
Dette des entreprises
Dette financière
Dette financière

2 réflexions sur “Dette totale des États en 2012”

  1. Ping : La dette publique en Europe | Akli LE COQ

  2. Ping : La dette publique en Europe | Akli LE COQ

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page