The Economist livre une infographie mise à jour sur l’économie européenne.

Dette publique en % du PIB en 2014 en Europe (prévisions - Commission Européenne)
Dette publique en % du PIB en 2014 en Europe (prévisions – Commission Européenne)

La dette publique, qui n’est qu’une faible partie de la dette totale, est très élevée dans beaucoup de pays.

La disparité est forte entre la Méditerranée et l’ouest d’une part, et le Nord et l’Est d’autre part, tant en terme de PIB que de chômage.

Chômage en Europe en mars 2014 selon la Commission Européenne. En bleu, les pays en euro ou liés à l’euro. En vert, les pays qui ont leur monnaie.
Chômage en Europe en mars 2014 selon la Commission Européenne.
En bleu, les pays en euro ou liés à l’euro. En vert, les pays qui ont leur monnaie.

Outre l’état de l’économie et le niveau de la dette (analyse statique), il faut regarder la dynamique des finances publiques…En terme de solde budgétaire primaire (avant remboursement de la dette et des intérêts annuels):

Excédent ou déficit budgétaire primaire en Europe. En bleu, les pays en euro ou liés à l’euro. En vert, les pays qui ont leur monnaie.
Excédent ou déficit budgétaire primaire en Europe.
En bleu, les pays en euro ou liés à l’euro. En vert, les pays qui ont leur monnaie.
  • Le Royaume-Uni est toujours le pire pays du continent, avec un déficit prévu supérieur à 2% (dans les faits, les prévisions sont toujours trop optimistes), dans une situation plus grave que l’Espagne ou encore Chypre
  • Derrière l’énorme excédent polonais, la Grèce et l’Italie gèrent mieux leur finances publiques que l’Allemagne (mais à quel prix ?). Ce n’est pas nouveau, ce qui fait la différence à l’arrivée (solde budgétaire global), c’est lorsque l’addition du service de la dette leur est présentée…
Excédent ou déficit budgétaire des États après paiement annuel des intérêts et du principal (échu) de la dette
Excédent ou déficit budgétaire des États après paiement annuel des intérêts et du principal (échu) de la dette
Retour haut de page