Le Heartland

Le globe terrestre peut être découpé en deux parties égales : l’une à majorité océanique et l’autre à majorité terrestre, que l’on appelle l’hémisphère continental.

Le centre de l'hémisphère continental est stué dans le quartier de Malakoff, à Nantes.
Le centre de l’hémisphère continental est situé dans le quartier de Malakoff, à Nantes, précisément là

L’Eurasie, l’île monde

Au XIXème siècle, Halforld John Mackinder explique le premier que l’Europe, l’Asie et l’Afrique constituent l’essentiel de cet hémisphère, une véritable « île monde ». L’ Afrique étant moins grande, moins riche et moins peuplée que l’Europe et l’Asie combinés et séparée par le Sahara, la zone la plus stratégique est le centre de l’Eurasie : c’est le « pivot », qu’il nomme le Heartland, entourée par un croissant interne (Europe, Moyen-Orient, Asie du sud). Le Royaume-Uni et le Japon sont les « îles proches » de l’île monde alors que les Amériques et l’Australie sont les « îles éloignées« .

heartland-nb

La principale théorie en matière de géopolitique est donc née au Royaume-Uni, un Etat qui, malgré son statut d’île proche, a eu une influence prépondérante dans l’histoire moderne. En effet, il a pratiqué avec efficacité une politique d’équilibre entre les puissances de l’île monde (notamment la Russie, l’Allemagne et la France) tout en développant une flotte de guerre qui s’est imposée partout, au départ pour lutter contre son concurrent hollandais. Pour s’enrichir, il faut aller « commercer » là où se trouvent les ressources (d’où l’impérialisme) et protéger les routes commerciales avec une marine supérieure aux autres.

Sous l’influence d’Alfred Mahan, les États-Unis prennent rapidement la place du Royaume-Uni en développant eux aussi leur flotte de guerre et dominent militairement et politiquement l’ensemble des Amériques au début du XXème siècle. Ils s’imposent ensuite comme le seul empire maritime global, aidé en plus par un grand arrière-pays productif, allant de l’Atlantique au Pacifique. Nicholas Spykman actualise la théorie du Heartland en considérant que le croissant interne qui l’entoure, le Rimland, est encore plus important car plus productif (le climat et le relief y sont plus favorables).

Carte réalisée par Xavier Martin
Carte réalisée par Xavier Martin

Empire maritime vs Empire terrestre

Avec une organisation du monde centrée sur l’Eurasie et en particulier le Heartland :

  1. Le pétrole est principalement au Moyen-Orient et en Russie
  2. Le gaz est principalement en Russie ( 27%) et aux Émirats Arabes-Unies, à Oman et au Qatar (20%)
  3. La Russie est la puissance terrestre dominante
  4. Les États-Unis sont la puissance maritime dominante
  5. L’objectif stratégique des États-Unis et leurs alliés est de contraindre la Russie par sa périphérie et d’empêcher toute alliance entre ses ressources énergétiques et militaires et les ressources technologiques, financières et industrielles de l’Allemagne

Les relations internationales sont organisées autour d’une lutte sans merci pour le contrôle des ressources énergétiques (qui permettent d’utiliser les resources naturelles présentes ailleurs, notamment en Afrique et en Australie). L’Europe de l’est, le Moyen-Orient et l’Asie centrale sont les principaux terrains de ce jeu à mort car c’est là que passent les gazoducs (et les oléoducs).

Carte réalisée par Xavier Martin
Carte réalisée par Xavier Martin

S’armer pour s’approvisionner

Les États-Unis et la Chine sont les plus gros consommateurs, devant le Japon, les principaux pays européens, la Russie, l’Inde, le Brésil et l’Arabie Saoudite.

U.S. Energy Information Administration, Short-Term Energy Outlook (STEO) supplement: Developments in Global Oil Consumption

Les États les plus consommateurs ont un intérêt stratégique vital à contrôler les voies d’approvisionnement, via un budget militaire conséquent :

Retour haut de page